Studio AZA - Labo Photo Pro

Expo - Vincent Ganivet / Pascal Navarro



© Vincent Ganivet / © Pascal Navarro
© Vincent Ganivet / © Pascal Navarro
Exposition de Vincent Ganivet
Project room : Pascal Navarro Dessins néguentropiques

du 29 août au 17 octobre 2015
Vernissage le 29 août de 13h à 19h

Galerie Gourvennec Ogor
7 rue Duverger
13002 Marseille

Du mardi au samedi de 10 h à 13h et de 15h à 19h et sur rendez-vous
09 81 45 23 80
 

​VINCENT GANIVET

Ses œuvres-édifices paraissent jaillir, pour certaines, de l’élan des premiers bâtisseurs : des constructeurs de tours et de ziggurats, de leur propension à se jucher sur leurs bâtiments pour s’élever vers le ciel. Sans doute, s’agit-il d’une aspiration humaine originelle de nature spirituelle, d’une propension à se dématérialiser – à l’image de la clef de voûte, qui, pour permettre aux arcs qui la soutiennent de tenir debout, se décharge sur eux de son poids et s’allège. Pourtant ces savants systèmes, faits d’empilements de parpaings ou de briques, revêtent chez Vincent Ganivet un aspect paradoxal. A la fonctionnalité potentielle de ces arcs, roues ou chenilles s’oppose leur inutilité effective : ces structures qui pourraient abriter des milliers de personnes, peut-être les élever vers Dieu, transporter tant de marchandises, sont inutilisables dans l’état où elles nous sont présentées : simples objets de monstration. Et c’est l’une des raisons pour lesquelles les prouesses techniques de Vincent Ganivet deviennent des œuvres d’art au sens fort du terme : l’art ne se définit-il pas par son inutilité ? La production de la beauté n’est-elle pas une fin-en-soi, une activité non fonctionnelle ? 
 

​PASCAL NAVARRO

Les dessins néguentropiques
"Mes premiers dessins néguentropiques ont été présentés à Art Busan au printemps 2015 par la galerie Gourvennec Ogor. A l’occasion du project Room de l’exposition Vincent Ganivet, je présente pour la première fois en France une nouvelle série de dessins néguentropiques. Une prochaine étape de ce travail sera présentée sous forme d’installation lors de la saison du dessin à la galerie du Château de Servières en octobre.
Ce travail s’inscrit dans mes recherches autour de la durée et de l’action du temps sur les formes. Je me suis intéressé notamment à la manière dont la lumière naturelle altère les couleurs de surfaces pourtant considérées comme non photosensibles.
La série des dessins néguentropiques est composée d’encres de différentes qualités : des encres stables qui résistent à la lumière, et des encres dites fugaces, encres d’usage courant dont la résistance dans le temps est limitée. Les dessins néguentropiques sont réalisés à partir de deux teintes identiques au départ, mais dont les évolutions sont distinctes. Une encre résistera, l’autre s’effacera, en modifiant alors l’apparence du dessin.
Le dessin a toujours été confronté à la question de sa conservation, et son exposition à la lumière doit être limitée. Les dessins néguentropiques sont des sortes de revanches prises sur le temps : il ne va pas altérer les dessins en les détériorant, mais au contraire les révéler lentement. Les procédés de transformations peuvent aller de quelques jours à plusieurs dizaines d’années, en fonction des conditions de conservation et d’exposition des pièces.
La notion d’entropie, chère à Robert Smithson, désigne la tendance de tout système à se désorganiser. La néguentropie est un facteur d'organisation des systèmes qui s'oppose à leurs tendances naturelles à l'entropie."


Pascal Navarro - août 2015

source : Galerie Gourvennec Ogor

Le Studio AZA a eu le plaisir de collaborer une nouvelle fois avec Pascal Navarro.








INFORMATIONS

------------

STUDIO AZA
34 bd de la Libération
13001 Marseille

04 91 37 70 80

 du mardi au vendredi
 de 9h à 12h30 et de 14h à 18h 

le lundi sur RDV uniquement
 



S'inscrire à la newsletter


























Recherche




ranktrackr.net